La carrière d’une grande : Camille Muffat

Ce 10 mars, stupeur du grand public, l’ancienne nageuse Camille Muffat périt dans un crash d’hélicoptère lors du tournage de l’émission « Dropped ». Elle fait partie des huit victimes françaises. Retour sur le parcours de cette nageuse et compétitrice hors pair. 

muffat médaille

Camille Muffat a remporté trois médailles aux Jeux Olympiques de Londres. (Photo DR)

2005 : Muffat éclot aux yeux du grand public

Battre Laure Manaudou, ce n’est pas permis à tout le monde. Camille Muffat l’a fait. En plus de lui voler la victoire, celle qui pratique la natation depuis l’âge de sept ans bat le record de France du 200 mètres 4 nages alors détenu par Manaudou. Muffat parcourt la distance en 2’15’’30. Elle remportera quelques semaines plus tard cette même course aux Championnats d’Europe Juniors à Budapest. C’est le début de la sensation Muffat.

2007 : Une première médaille chez les seniors

Camille Muffat, c’est un talent immense et  une détermination sans faille. Son talent, elle le révèle particulièrement dans la multiplicité des nages. Elle obtient donc logiquement une médaille d’or chez les seniors lors des Championnats d’Europe petit bassin à Debrecen.  En plus du titre sur 200m 4 nages, elle prendra le bronze sur 400m 4 nages.

2010 : Le choix entre les 4 nages et la nage libre

Lors des Championnats d’Europe à Budapest, Camille Muffat, grandissime favorite du 200m 4 nages termine « seulement » 4ème de la finale. Pas de médaille donc pour la Niçoise dans sa discipline de prédilection. Son entraineur de toujours, Fabrice Pellerin, lui donne 24 heures pour choisir entre le 4 nages et la nage libre. La nageuse de l’Olympic Nice Natation finit par trancher en faveur de la nage libre. Ce choix, elle le confortera quelques mois plus tard en décrochant son premier titre mondial individuel sur le 200 mètres nage libre des Mondiaux de Dubaï en petit bassin. En 2011, à Shanghai, Muffat décroche aussi deux médailles de bronze sur 200m et 400m nage libre.

Fabrice Pellerin, son entraineur de toujours. (Photo : AFP)

Fabrice Pellerin, son entraineur de toujours. (Photo : AFP)

2012 : La consécration olympique :

En 2012, c’est la consécration pour Camille Muffat qui décroche trois médailles aux Jeux Olympiques de Londres : l’or sur 400 mètres nage libre, l’argent sur 200 mètres nage libre et le bronze avec le relais 4×200 mètres nage libre. Laure Manaudou n’est plus seule. En effet, Muffat vient de l’égaler et devient la 3ème Française à remporter trois médailles au cours des mêmes Jeux.

2013-2014 : De désillusions en désillusions

Après avoir battu plusieurs records du monde (800 m nage libre en 8’01’’06, et 400m nage libre en 3’54″85), Camille Muffat prend peu à peu l’eau : 7ème sur 400m nage libre aux Championnats du monde de Barcelone, perte de ses records (l’Espagnole Mireia Belmonte bat ses records), crise entre son entraineur Fabrice Pellerin et son agent Sophie Kamoun, mais malgré tout quelques médailles. Camille Muffat réalise des saisons en demi-teinte.

12 Juillet 2014 : Annonce de sa retraite

Après un désaccord avec Fabrice Pellerin et une mûre réflexion, Camille Muffat annonce dans les colonnes du journal L’Equipe mettre un terme à sa carrière, à seulement 24 ans.

Les victoires de Camille Muffat :

  • Record du monde du 800 mètres nage libre
  • Championne Olympique sur 400 mètres nage libre
  • Vice-Championne Olympique sur 200 mètres nage libre
  • Championne du Monde 2010 en petit bassin  sur 200 mètres nage libre
  • Double médaillée de bronze aux Championnats du Monde  en 2011 sur 200 mètres et 400 mètres nage libre
  • Médaillée de bronze aux Championnats du monde en 2013 sur 200 mètres nage libre
  • Championne d’Europe en petit bassin sur 200 m 4 nages en 2007
  • 3 victoires lors des Championnats des USA 2011 sur 200, 400 et 800 m NL
  • Quadruple Championne de France 2011 sur 100, 200, 400 et 800 m NL
  • 4 médailles aux Championnats du Monde juniors 2006, dont 1 en or sur 4×100 mètres nage libre
  • Championne d’Europe juniors du 200 mètres 4 nages en 2005
Camille Muffat sur le podium du 400m nage libre. (Photo : DR)

Camille Muffat sur le podium du 400m nage libre. (Photo : DR)

10 Mars 2015 : Un crash d’hélicoptère fatal

Alors qu’elle participe au tournage de « Dropped », un jeu d’aventures qui devait être diffusé prochainement sur TF1 , Camille Muffat périt à l’âge de 25 ans dans une collision entre hélicoptères.  Parmi les victimes, on recense également l’ancienne navigatrice Florence Arthaud et le boxeur Alexis Vastine, mais aussi des journalistes et cadreurs.

Le monde du sport ainsi que le grand public sont sous le choc. Et les hommages ne manquent pas. « Pas elle… » a tweeté son ancien compère des bassins Yannick Agnel, « Je ne sais pas comment exprimer ma tristesse. Hommage aux victimes. Camille… » a pour sa part commenté le journaliste Pierre Menès. « Elle m a succédé, on a crié pour elle, on a pleuré pour ses victoires, on pleure sa disparition tragique ‪#‎camille » a réagi Laure Manaudou.

Ce qui est certain, c’est que Camille Muffat r‬estera à jamais dans le cœur des Français.

Vidéo de l’hommage des niçois, de son entraîneur Fabrice Pellerin et de son compagnon William Forgues le mardi 10 mars à Nice :

 

Mathilde Brun

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s